ACTUS

Paroles de parrains et marraines



Rencontre avec ces parrains qui conjuguent activité professionnelle et solidarité.

 

ricardo Martins

Ricardo « Je suis vraiment fier que mon entreprise ait soutenu ce projet »

À Bondy, Terre plurielle a financé l’acquisition d’une douzaine de tableaux blancs interactifs dans un établissement accueillant des enfants handicapés pour faciliter la communication élèves enseignants. Le projet a été proposé par Ricardo, compagnon chez Brézillon, dont le fils est scolarisé dans cette école :
« Ces outils technologiques sont un vrai atout pédagogique pour les enfants qui ont des problèmes cognitifs comme l’attention, la mémorisation, et qui sont liés à leur handicap moteur. Je suis très fier que mon entreprise ait soutenu ce projet. »

 

Julie Adiceam - Copie

Julie « Je voulais m’investir plus en tant que collaboratrice »

Après avoir organisé une collecte alimentaire à Challenger, le siège de Bouygues Construction, en 2014, Julie décide de pérenniser son engagement en présentant un dossier auprès de Terre Plurielle pour le financement d’une « cabine froide » et de huit vitrines réfrigérées au profit de l’association départementale des Restos du Cœur des Yvelines. Elle permet également le don de 100 ordinateurs à l’ensemble de l’association de la part de Structis, la filiale informatique du Groupe, et l’accueil de personnes en insertion pour des stages d’immersion chez Bouygues Energies & Services.
« L’une de mes plus grandes joies est d’avoir réussi à embarquer d’autres collaborateurs dans l’aventure. Sans eux rien n’aurait été possible. Je suis fière de constater la mobilisation de toutes les entités de Bouygues Construction sur ce projet. »

 

Matthieu Delmotte

Matthieu « Cet engagement donne du sens à ma vie professionnelle »

La Street League Academy, au Royaume-Uni, a pour vocation de favoriser l’insertion professionnelle de jeunes défavorisés en proposant des séances hebdomadaires de football. Le but ? Aider ces personnes éloignées du marché de l’emploi dans leurs recherches, en passant par le savoir-être, l’estime de soi et la recherche d’un travail. Pour Matthieu, collaborateur très impliqué de Bouygues UK, ce partenariat est porteur d’une forte valeur émotionnelle :
« Cet engagement donne du sens à ma vie professionnelle. J’ai appris à les connaître, une véritable relation s’est nouée entre nous et je souhaite les aider dans la durée. Les voir retrouver confiance en eux est la plus belle des récompenses .»

 

Bonnie Choi

Bonnie « Je participe à un projet qui est vraiment utile »

L’association Hong Kong Federation of Handicapped Youth (HKFHY) a pour mission de renforcer la confiance en soi, d’améliorer les compétences professionnelles et de faciliter l’accès à l’emploi des personnes handicapées. 1 490 adultes sont ainsi accompagnés au travers d’un programme adapté et reçoivent l’aide de volontaires dévoués comme Bonnie.
« Avec Dragages Hong Kong, nous soutenons l’HKFHY depuis plusieurs années par le biais de collectes de fonds et de la coordination de leurs activités avec les bénévoles. Ce projet me touche particulièrement car il permet de travailler sur la santé du corps et de l’esprit, ce qui est particulièrement important pour les personnes handicapées. En plus de leur redonner confiance, il leur offre la possibilité de se faire de nouveaux amis et de découvrir d’autres pays. »

Association "Lève-toi et marche", un pas vers la réinsertion
Lève toi et Marche


PROJET

Michel Aroichane

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’association « Lève-toi et marche » ?

Il s’agit d’une association qui, depuis 25 ans, promeut la réinsertion professionnelle, sociale et familiale de personnes confrontées à différentes situations de précarité : pour certains sortants de prison, sans domicile fixe, personnes en détention provisoire, avec bracelet électronique, pour d’autres purgeant leur fin de peine carcérale. Cinq salariés et vingt bénévoles accompagnent ces résidents qui souffrent souvent de troubles psychologiques, psychiatriques ou de problèmes d’addictions. L’objectif est de les accompagner en leur redonnant un cadre de vie et des clefs pour se retrouver une place dans la société.

A quoi les fonds donnés par Terre Plurielle ont-ils servi ?

C’est la deuxième fois que la fondation Terre Plurielle soutient « Lève-toi et marche ». En 2010, elle avait contribué au financement d’un pavillon destiné à l’accueil des résidents. Cette fois-ci, le don a servi à réaliser des travaux de rénovation de toiture des studios dans lesquels ils logent (isolation thermique et pose de Velux). Cette opération a eu le double avantage d’améliorer leur cadre de vie et de permettre à l’association de réaliser des économies d’énergie.

D’où est venue l’envie de soutenir l’association « Lève-toi et marche » ?

Quand mon entourage m’a parlé de « Lève-toi et marche », j’ai tout de suite admiré la capacité des intervenants à aller au-delà du jugement et à construire une cellule familiale pour aider ces gens à se réinsérer dans la société. J’ai alors eu envie de m’impliquer dans les actions de l’association. Le simple fait de partager des repas réguliers entre résidents et membres de l’association me permet de réaliser la dimension profondément humaine de ces actions.

Aujourd’hui, c’est une grande fierté de travailler dans une entreprise qui sait faire confiance à des « jeunes » collaborateurs comme moi et qui se montre généreuse envers les associations qu’ils défendent. J’espère réussir à mettre en place d’autres actions comme un mécénat de compétences.

Les métiers de la construction accessibles à tous
L’accompagnement d’étudiants avec un handicap physique


PROJET

« Travailler ici, ça fait rêver ! » a témoigné l’un des six élèves venus visiter Challenger dans le cadre du programme de tutorat « Phares ». Organisé le 15 juin par les missions Handicap de Bouygues Construction, l’événement a permis à ces lycéens de découvrir les métiers de la construction.

Les élèves de seconde ont pu tester les fonctionnalités de la salle Arcas, le BimLab de Challenger.

Créé par l’Essec, le programme appelée Phares (Par-delà le Handicap, Avancer et Réussir des Etudes Supérieures) est déployé nationalement depuis 2011 par la FÉDÉEH (Fédération Etudiante pour une Dynamique Etudes et Emploi avec un Handicap), avec le soutien financier de la fondation Terre Plurielle et le parrainage de Benjamin Cukierman, collaborateur de Bouygues Construction. Ce dispositif propose à des collégiens et lycéens handicapés, non scolarisés dans des structures spécifiques, des ateliers de tutorat hebdomadaire animés par des étudiants d’écoles supérieures et d’universités. L’objectif ? Permettre aux élèves d’enrichir leur culture générale, de développer leur aisance à l’oral (en français et en anglais), de discuter de projets d’orientation mais aussi de faire tomber les idées reçues en montrant que les études supérieures leur sont accessibles.

C’est ce dont témoigne Laure de Saint-Pierre, étudiante à HEC très impliquée comme tutrice dans le programme. « Au-delà du tutorat, les élèves apprécient particulièrement de se promener avec nous dans les couloirs de l’école. Cela leur permet d’échanger autour de la vie étudiante et de mieux l’appréhender. »

Et cela fonctionne. Parmi les lycéens présents, tous ont de beaux projets en tête : devenir médecin généraliste, biologiste marin, travailler dans la politique, le commerce ou le sport de haut niveau, tout leur est possible. C’est d’ailleurs ce que leur confirme Boris Chedot, collaborateur handicapé chez Bouygues Construction : « Le recrutement d’une personne handicapée se passe comme celui d’une personne normale. C’est l’entreprise qui s’adapte ensuite à vos besoins. ».

Cette journée d’échanges s’est achevée par une visite de Challenger, le siège de Bouygues Construction. Les élèves ont ainsi découvert les projets innovants développés par le Groupe, certains ont même l’ambition de postuler pour un stage !

Un espace balnéothérapie pour adultes handicapés
Un espace balnéothérapie pour adultes IMC


PROJET

Le centre de vie PASSErAILE accueille de jeunes adultes handicapés à Herblay (95) depuis septembre dernier. Grâce au soutien de Terre Plurielle, ce nouvel établissement dispose d’un espace de balnéothérapie. Zoom sur ce projet parrainé par Thomas Tampé.

PERSONNE____________0000016412

PASSErAILE accueille 40 résidents Infirmes Moteurs Cérébraux (IMC) qui vivent pour la grande majorité dans l’établissement. Chaque lundi, ils choisissent les activités qu’ils pratiqueront durant la semaine. Arrive en toute première position l’espace de balnéothérapie qui leur apporte détente et relaxation après une journée passée en fauteuil roulant.

Pour Stéphane Bengono, directeur de l’établissement : « Cette activité leur permet de se détendre, d’avoir une sensation de liberté et de bien-être. Cet espace n’aurait pas pu voir le jour sans le financement de Terre Plurielle. »

Magalie Bazire, chargée des soins et de la vie quotidienne ajoute : « La balnéothérapie est toujours occupée. Les résidents y viennent seuls, en couple ou avec leurs copains. Ce contact avec l’eau leur donne confiance en eux et facilitera par la suite la pratique d’activités aquatiques. »

Thomas Tampé, parrain du projet conclut : « Clémence, ma cousine, atteinte d’infirmité motrice cérébrale habite dans un autre établissement PASSErAILE. C’est donc tout naturellement, de part cette proximité familiale avec le handicap que je me suis engagé dans ce projet. J’incite tous les collaborateurs impliqués dans des projets qui leur tiennent à cœur à soumettre leurs dossiers à la fondation. »

100 ordinateurs pour les Restos du Cœur !
Un espace balnéothérapie pour adultes IMC



Structis a fait don de 100 ordinateurs aux Restos du Cœur des Yvelines. Un projet porté par Julie Adiceam et soutenu par la fondation Terre Plurielle. Témoignage.

1498045

Vous êtes l’initiatrice d’un projet de don d’ordinateurs en faveur des Restos du Cœur des Yvelines. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Le relais des Restos du Cœur des Yvelines emploie des personnes en insertion professionnelle qui démantèlent et reconditionnent près de 800 ordinateurs chaque année. Dans ces périodes de restrictions budgétaires où les associations sont fortement touchées, le don de Structis et Terre Plurielle a été très appréciable. Les 100 ordinateurs seront distribués à l’ensemble des associations des Restos du Cœur en France.

Pourquoi avoir choisi de parrainer le relais des Restos du Cœur des Yvelines ?

Je souhaitais organiser des actions sociales et sociétales au profit d’une association située dans le département des Yvelines. Tout a démarré au printemps 2014 chez Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Délégations & Partenariats Publics où nous avons organisé une collecte à l’occasion de la semaine du Développement durable. Par la suite, j’ai souhaité pérenniser mon engagement en présentant un dossier auprès de la fondation Terre Plurielle pour le financement d’une « cabine froide », à la suite du vol de leur camion frigorifique, et de huit vitrines réfrigérées pour les centres de distribution des Yvelines. Le projet a été soutenu en totalité pour 14 354 euros.

Vous avez également proposé à Bouygues Energies & Services de vous accompagner dans cette aventure. Sur quel projet ?

Nous avons travaillé sur l’accompagnement de personnes dans leur projet d’insertion. Deux personnes ont été accueillies à Challenger et à Australia pour des stages d’immersion afin de faciliter leur insertion professionnelle. Je suis fière de constater la mobilisation de toutes les entités sur ce projet. Je ne m’attendais pas à ce que ça aille aussi vite entre la phase de constitution du dossier et l’aboutissement du projet.

Cette expérience est très enrichissante et j’encourage les collaborateurs à se lancer dans l’aventure !