ACTUS

100 ordinateurs pour les Restos du CƓur !
FĂ©vrier 2015



Structis a fait don de 100 ordinateurs aux Restos du CƓur des Yvelines. Un projet portĂ© par Julie Adiceam et soutenu par la fondation Terre Plurielle. TĂ©moignage.

1498045

Vous ĂȘtes l’initiatrice d’un projet de don d’ordinateurs en faveur des Restos du CƓur des Yvelines. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Le relais des Restos du CƓur des Yvelines emploie des personnes en insertion professionnelle qui dĂ©mantĂšlent et reconditionnent prĂšs de 800 ordinateurs chaque annĂ©e. Dans ces pĂ©riodes de restrictions budgĂ©taires oĂč les associations sont fortement touchĂ©es, le don de Structis et Terre Plurielle a Ă©tĂ© trĂšs apprĂ©ciable. Les 100 ordinateurs seront distribuĂ©s Ă  l’ensemble des associations des Restos du CƓur en France.

Pourquoi avoir choisi de parrainer le relais des Restos du CƓur des Yvelines ?

Je souhaitais organiser des actions sociales et sociĂ©tales au profit d’une association situĂ©e dans le dĂ©partement des Yvelines. Tout a dĂ©marrĂ© au printemps 2014 chez Bouygues BĂątiment Ile-de-France – DĂ©lĂ©gations & Partenariats Publics oĂč nous avons organisĂ© une collecte Ă  l’occasion de la semaine du DĂ©veloppement durable. Par la suite, j’ai souhaitĂ© pĂ©renniser mon engagement en prĂ©sentant un dossier auprĂšs de la fondation Terre Plurielle pour le financement d’une « cabine froide », Ă  la suite du vol de leur camion frigorifique, et de huit vitrines rĂ©frigĂ©rĂ©es pour les centres de distribution des Yvelines. Le projet a Ă©tĂ© soutenu en totalitĂ© pour 14 354 euros.

Vous avez également proposé à Bouygues Energies & Services de vous accompagner dans cette aventure. Sur quel projet ?

Nous avons travaillĂ© sur l’accompagnement de personnes dans leur projet d’insertion. Deux personnes ont Ă©tĂ© accueillies Ă  Challenger et Ă  Australia pour des stages d’immersion afin de faciliter leur insertion professionnelle. Je suis fiĂšre de constater la mobilisation de toutes les entitĂ©s sur ce projet. Je ne m’attendais pas Ă  ce que ça aille aussi vite entre la phase de constitution du dossier et l’aboutissement du projet.

Cette expĂ©rience est trĂšs enrichissante et j’encourage les collaborateurs Ă  se lancer dans l’aventure !